Pour bien commencer : les bases de la mode éthique

C’est quoi la mode éthique ?

Ecrit par 25 février 2018 octobre 4th, 2018 6 commentaires

Maintenant qu’on a posé les bases, qu’on vous a expliqué qui nous sommes, notre projet de boutique de mode éthique en ligne de mode éthique et notre rapport à la mode, nous pouvons entrer dans le vif du sujet : la mode éthique.

Je ne sais pas vous, mais personnellement je n’ai pas toujours fait attention à l’éthique de mes achats. Je fais ici mon mea culpa, pardon, je vais aller me flageller dans la rue. Bref, ceci étant dit, pendant une très bonne partie de ma vie, je n’ai regardé exclusivement que deux critères lors de mes virées shopping. Est-ce que c’est joli et est-ce que je peux l’acheter sans craquer mon PEL.

Et puis le Rana Plaza est arrivé.

Rana Plaza c'est quoi la mode éthique

Je suis sûre que vous vous en rappelez. Le 24 avril 2013, stupeur générale en lisant les nouvelles : au Bangladesh, un immeuble de 9 étages abritant 5 ateliers de confection textile s’est effondré, emportant avec lui 1134 personnes. 2000 autres ont été blessées.

Et au-milieu de l’horreur du décompte des victimes qui ne cesse de grimper, le monde découvre bouche bée des milliers d’étiquettes qui jonchent le sol parmi les débris. 

Des étiquettes de marques connues, de marques qu’on voit tous les jours.

Angoissée, j’ai couru jusqu’à mon placard, et j’ai commencé à regarder les étiquettes de mes habits pour voir où ils avaient été fabriqués.

C'est quoi la mode éthique définition

c'est quoi la mode éthique définition

Pas très parlant tout ça, non ?

Chaque petit plaisir est au prix d’un nouveau scandale, que ce soit en termes de routine beauté, d’alimentation ou de prêt à porter

Et depuis, toutes les semaines, c’est le même schéma.

Je me réveille, je fais mon yoga (ondes positives dès le matin, toussa toussa), je prends ma douche (team douche le matin wesh), je m’installe pour prendre mon petit déjeuner, la vie est belle.

Puis j’ouvre mes applications d’info, et là c’est le drame.

Je découvre que telle crème, que je m’applique sur le visage depuis que j’ai 12 ans, est bourrée de perturbateurs endocriniens (je découvre au passage ce qu’est un perturbateur endocrinien).

Je découvre que mon thé est plein de pesticides.

Je découvre que les nuggets sont faits avec des poussins broyés vivants et entiers.

Je découvre que la laine super chaude et top confort pour rembourrer mes chaussures vient en fait d’une ferme de l’horreur où les animaux sont maltraités.

Je découvre que mon téléphone ultra swaggy a été fait par des enfants en Chine.

Et ça ne s’arrête jamais : on a l’impression que chaque petit plaisir est au prix d’un cauchemar qui est bien caché, que ce soit en termes de routine beauté, d’alimentation ou de prêt à porter. 

Du coup, soit je supprime le produit concerné de mes habitudes, soit je continue à en consommer tout en culpabilisant à chaque fois que j’en utilise, mange ou achète. Mais ça commence à faire pas mal de produits qui sont concernés.

C'est quoi la mode éthique définition

Mon dîner healthy hier soir. Bon appétit.

Et surtout, c’est injuste.

Dans l’industrie de la mode, de la même façon que dans l’industrie alimentaire, on nous donne accès à un choix de vêtements, chaussures, accessoires gigantesque. Sans nous dire que l’immense majorité des produits est mauvaise pour nous, pour la planète, pour les autres ou pour les animaux.

Ensuite, on nous fait culpabiliser d’acheter ces produits… mais sans s’attaquer aux processus de production eux-mêmes !

Résultat, rien ne change.

La mode de l’année suivante use des mêmes procédés dénoncés l’année précédente, et c’est nous qui devons nous faire violence pour ne pas acheter la-petite-veste-trop-canon-que-tout-le-monde-a-mais-qui-en-fait-a-été-fabriquée-en-peau-de-bébé-veau-tout-choupi-dans-un-atelier-à-l-autre-bout-du-monde-où-des-personnes-travaillent-sans-pause-et-pour-moins-d’un-euro-de-l’heure.

Tout en culpabilisant tout seul dans notre coin si on finit par l’acheter parce qu’on veut rester à la mode.

Souvent, c’est même contre-productif. On se sent tellement assailli.e par les messages négatifs de toute part que l’on développe un comportement je m’en foutiste. 

Je suis sûre que vous avez déjà entendu, dit ou pensé quelque chose comme « on ne peut plus rien faire, on ne peut plus rien dire, on ne peut plus rien manger ».

Cela peut même aller jusqu’au rejet des messages liés à l’environnement. Devant l’ampleur de la tâche, on se sent impuissant.e, découragé.e. On se dit « à quoi bon ? », et on finit par ne même plus s’émouvoir des scandales que l’on entend.

Quand j’entends que ça parle d’écologie

Ce n’est pas aux consommateurs.trices de se sentir coupable : c’est aux entreprises de prendre leurs responsabilités

A chaque fois c’est un sujet différent.

Des fois on nous parle du made in, des fois on nous parle des matières, des fois on nous parle des conditions de fabrication… Toute la chaîne de production semble concernée. 

Et plus les découvertes et scandales s’accumulent à propos de telle ou telle pratique, plus notre choix se restreint, plus on se sent coupable, et surtout culpabilisé.e par la terre entière… Alors qu’au fond, nous on est simplement tout au bout de la chaîne.

Pour moi, dans mon monde d’utopiste, ce n’est pas à nous de nous sentir coupable : c’est aux marques de prendre leurs responsabilités et de proposer des produits qui ne nous posent pas des cas de conscience à nous, consommateurs.trices.

« Pas contents, pas contents »

Et des marques de mode responsables, transparente, il y en a plein !

Ce sont elles que vous pouvez retrouver sur notre boutique en ligne de mode éthique.

Le problème, c’est qu’on est allés tellement loin dans le non-respect de l’éthique pour produire toujours plus et toujours moins cher, que pour ces marques de mode engagées c’est quasiment mission impossible de proposer un produit qui soit engagé sur tous les fronts.

Je vous vois froncer les sourcils, mais soyons honnêtes. Est-ce que vous achèteriez un t-shirt blanc en coton bio, made in France, fait à la main, grâce auquel on finance des jours d’école pour des enfants défavorisés , mais qui coûte 400€ ?

Personnellement je ne pense pas. Pas par manque de volonté, mais simplement par manque de moyens : il y a une réalité économique derrière chaque achat, et l’éthique coûte parfois plus cher.

Aussi, pour les marques de mode qui s’engagent, il est impossible de faire des promesses de tous les côtés. C’est même plutôt risqué : quand on essaye de tout faire bien, on finit souvent par ne rien réussir.

Il n’y a pas une seule définition de la mode éthique

Par ailleurs, il n’y a pas une seule définition de la mode éthique. Chaque personne a ses propres sensibilités, ses propres combats, ses propres valeurs.

Et derrière chaque marque de mode responsable, il y a des personnes qui ont chacune des engagements. Ils peuvent être plus ou moins proches, plus ou moins liés entre eux, il n’empêche que chaque marque de mode éthique a ses combats principaux.

Ce n’est pas bien ou mal, c’est simplement une réalité : en attendant d’avoir les moyens de tout faire bien, on se concentre sur les sujets sur lesquels on peut avancer.

C’est pourquoi nous n’allons pas parler d’une seule éthique mais de plusieurs éthiques, en proposant plusieurs choix et plusieurs engagements parmi lesquels vous pourrez piocher selon vos valeurs. 

Nos valeurs à nous, vous les connaissez, elles sont ici. Les valeurs de nos marques partenaires, que nous choisissons de promouvoir, nous les répartissons en 6 catégories :

  • Matière écologique, bio labellisée utilisée pour fabriquer le produit
  • Matière recyclée pour fabriquer le produit
  • Projet social ou solidaire derrière chaque achat
  • Absence de matière de provenance animale dans le produit
  • Made in France
  • Plantation d’arbre pour chaque produit acheté

Avec trois engagements obligatoires que toutes respectent :

  • Non recours au travail d’enfants
  • Souci de la sécurité des travailleurs
  • Produits de qualité

(Ce qui devrait en fait être la norme, soyons honnêtes.)

Toutes ces thématiques feront l’objet d’articles dans ce blog sur la mode éthique, de manière à vous informer au mieux sur les différentes facettes de l’éthique dans la mode plus éthique, plus responsable et plus transparente que nous promouvons. En attendant, gardez à l’esprit ceci :

Ce n’est pas à nous de nous sentir coupable, c’est aux marques de mode de changer leurs habitudes

Et le moyen pour leur faire changer leurs habitudes, c’est d’encourager les marques qui ont un engagement éthique.

Et pour vous, c’est quoi la mode éthique ? Dites-le-nous en commentaire !

6 commentaires

Laissez un commentaire