au Juste : des pulls mixtes, recyclés et faits en France

Aujourd’hui nous sommes ravies de vous présenter ceux qui se cachent derrière la marque au Juste, actuellement en campagne de crowdfunding sur Ulule.

Violaine, 31 ans, et Gonzague, tout juste 27 ans, co-fondateurs d’au Juste… et frère et sœur ! Voici leur histoire.

 

« au Juste, des pulls mixtes, 100% recyclés et faits en France »

 

Justine : Bonjour Gonzague & Violaine ! Pouvez-vous présenter votre marque au Juste ?

Gonzague : Nous imaginons des pulls mixtes, 100% recyclés et faits en France. Nos coupes sont contemporaines et adaptables aux différentes morphologies. 

 

Violaine : Nous nous consacrons à ce projet depuis le mois de février 2018.

Justine : Super, félicitations ! Pourquoi vous êtes-vous lancé dans cette aventure ? 

Gonzague : L’envie d’entreprendre d’abord. D’entreprendre en pleine conscience des enjeux actuels aussi, de l’impact de l’industrie de la mode sur l’environnement.

Et de nous consacrer ensemble à un produit coup de cœur, quelque chose qui nous parle tellement qu’on aurait envie de le communiquer à tout le monde autour de nous ; quoi de plus symbolique qu’un pull ? Qui protège, réconforte, se prête, se donne, réchauffe

au Juste pull recycle

Justine : Quels sont les engagements portés par votre marque ? 

Violaine : Nous tenons à notre transparence, à être certains de la provenance de nos matières premières, à connaitre les gens qui travaillent pour et avec nous, nos fournisseurs.

Nous voulons pouvoir expliquer notre processus de fabrication, et pouvoir aussi en être fier. L’idée de se dire que nous faisons les choses bien, et avec un impact bénéfique sur la planète est quelque chose auquel nous croyons profondément.

Gonzague : L’idée de transmission aussi, que ce soit des savoir-faire ou du produit fini : l’idée est de faire renaitre cette facilité de l’échange. 

Justine : Pourquoi êtes-vous engagés sur ces aspects-là ? 

Gonzague : Ces engagements nous paraissent important parce qu’ils sont la marque d’un travail bien fait, d’une conscience ouverte et réfléchie, de questions importantes que tout le monde se pose.

 

« Participer à l’élaboration du monde de demain »

 

Nous espérons être vecteur de communication, participer à l’élaboration du monde de demain. Faire partie de ceux qui participent à l’élaboration d’une mode plus juste, de projets plus investis, engagés, solidaires.

Violaine : Nous croyons profondément que chaque acte peut avoir une incidence sur ce qui l’entoure. Agglomérer tout ça dans un projet que l’on communique, et qui donc assume ses valeurs aux yeux des gens est une jolie manière de faire.

au Juste pull upcycling

Justine : Comment vous assurez-vous que ces engagements sont respectés ? 

Violaine : Nous avons la chance de travailler en France, et d’avoir trouvé nos fournisseurs en France aussi. Nous avons donc cette facilité de contact avec eux : nous leur rendons visite, nous posons des questions, nous nous documentons beaucoup. 

Justine : Est-ce que vous pouvez nous en dire plus sur la manière dont sont fabriqués vos produits ? 

Gonzague : Les fils sont faits à partir de textiles, vêtements, tissus d’ameublement trop usés pour être réutilisés tels quels. Ils sont donc triés et séparés par couleurs et matière dans notre filature du Tarn.

Cette filature a breveté une innovation lui permettant de défibrer ces vêtements / textiles usés, et de les refibrer ensuite, donnant un fil plus résistant (car ayant déjà “vécu”).

Le fil n’est pas reteint par la suite (puisque déjà séparé par couleur), mais mélangé : le maitre coloriste de la filature élabore ses gammes de couleurs sur place.

 

« Ni produits chimiques, ni pesticides »

 

Il n’est pas non plus retraité, et n’utilise donc ni produits chimiques, ni pesticides. Refibré, le fil est remis en bobine, prêt à renaître.

Relire notre article sur l’upcycling dans la mode

Violaine : Notre tricoteur, basé à Roanne (berceau historique de la maille), est l’un des seuls à posséder les machines pouvant traiter et travailler le fil recyclé.

Bureau d’étude, il nous offre ses précieux conseils et son savoir faire tout au long de la production. La confection a lieu là-bas, dans des usines respectant le droit du travail.

Une fois la confection terminée, nous allons sur place vérifier l’aspect et les finitions de nos produits. 

 au Juste pull made in France

Justine : Et sur la manière dont vous sélectionnez vos fournisseurs ? 

Gonzague : Un des aspects les plus décisifs, pour nous débutant dans le monde de la mode et de l’entreprenariat, a été l’aspect humain et relationnel. Assez vite nous avons senti une proximité naturelle avec ces deux entreprises familiales. 

Justine : Vos plus belles réussites jusqu’à maintenant ? 

Violaine : Une gamme de produits dont nous sommes fiers, un engouement chez les gens que nous aimons à vouloir porter nos pulls, et une traçabilité sans faille jusqu’à présent. 

Justine : Qu’est-ce que ce crowdfunding représente pour vous ? Qu’est-ce qu’il va vous apporter ? 

Gonzague : Ce crowdfunding était d’abord une manière de vérifier que notre projet pouvait plaire, et tenait la route. Une fois cette première étape validée, l’idée est de nous permettre de gagner en visibilité, de faire connaitre notre produit et nos valeurs, de diffuser notre message.

Pour l’instant cela nous apporte une stimulation énorme quant à l’approfondissement de notre manière de communiquer, comment toucher les gens.

 au Juste pull recycle upcycling made in France

Violaine : Donner vie à une campagne est constitué d’étapes, et nécessite de la souplesse. C’est beaucoup de remises en questions aussi, il faut être capable de réagir rapidement, sans perdre de vue notre objectif. Et rester fidèles à notre point de départ.

Justine : Et après, quels sont les plans ? 

Gonzague : Après cette campagne, nous allons retourner sur les bancs du sourcing ! Nous voulons commencer au plus vite l’élaboration d’une collection été, toujours constituée de pulls, mais plus léger bien entendu.

Violaine : Et nous avons plein d’autres projets !

Justine : Qu’est-ce que vous conseilleriez à quelqu’un qui veut lancer sa marque dans la mode éthique ? 

Gonzague & Violaine : D’être sincère, et d’aimer profondément son produit.

Justine : Merci beaucoup pour ce partage !

 

Envie de voir ça de plus près ? Rendez-vous sur la page Ulule de la campagne d’au Juste pour retrouver leurs pulls mixtes 100% recyclés et made in France !

Laissez un commentaire