Leurs histoiresParoles de créateurs

N’go : les baskets solidaires qui font du bien !

Ecrit par 30 octobre 2018 2 commentaires

Aujourd’hui, sur le blog de slow fashion de L’étiquette, nous accueillons Kévin Gougeon et Ronan Collin, les deux Nantais créateurs de la marque N’go.

N'go Shoes baskets solidaires Kévin et Ronan

Au programme ? Des baskets sociales et solidaires, de l’artisanat vietnamien, et même une campagne en cours sur Ulule pour la sortie de la nouvelle collection !

Allez, on vous raconte ?

« N’go, des baskets solidaires »

Justine : Bonjour Kévin et Ronan ! Pouvez-vous présenter N’go ?

Kévin : N’go est la nouvelle marque de baskets sociale et solidaire, qui soutient l’artisanat des minorités ethniques vietnamiennes et finance la construction d’écoles au Nord du Vietnam.

Ronan : L’idée de créer une marque de baskets sociale et solidaire est venue début 2016. C’est l’année durant laquelle nous avons dessiné nos premiers modèles et recherché nos fournisseurs, les coopératives d’artisans, l’association humanitaire partenaire, etc…

Kévin : La structure a été créée en janvier 2017 et notre activité a officiellement débuté le 25 avril 2017 par le lancement d’une campagne de crowdfunding.

Nous sommes deux fondateurs, deux Nantais amis d’enfance, passionnés de voyages et de sports !

Justine : Comment est-ce que vous avez commencé ?

Ronan : Lorsque Kévin revenait d’un voyage au Mexique, des idées d’entreprenariat plein la tête, je revenais de deux années passés au Vietnam à travailler pour une ONG.

Très vite, l’idée de lancer un projet autour du voyage et de l’artisanat a germé. Je suis reparti vivre au Vietnam en mai 2016 afin de rechercher les différents fournisseurs et partenaires.

Kévin : Nous nous sommes lancés à travers une campagne de crowdfunding d’avril à juin 2017.

C’est ce qui nous a permis de lancer notre première production composée de 5 modèles.

N'go Shoes baskets solidaires

Retrouvez toutes les sneakers solidaires de N’go en cliquant ici

« Un projet porteur de sens »

Justine : Pourquoi vous êtes-vous lancé dans cette aventure ?

Kévin : Nous voulions créer un projet porteur de sens, dans lequel on y retrouve nos valeurs, et qui nous rendrait fier de ce que l’on fait.

Ronan : Se sentir utile et acteur du changement sociétal sont pour nous de grandes motivations dans cette aventure. Nous voulons nous inscrire durablement dans la mode éthique.

Justine : Quels sont les engagements portés par votre marque ?

Kévin : nous avons plusieurs engagements.

#1 Tout d’abord l’artisanat :

Depuis le lancement de l’idée en 2016, nous travaillons avec deux coopératives d’artisanes issues de la minorité ethnique des Thaïs Blancs au Vietnam, qui tissent à la main des motifs traditionnels et colorés.

Elles tissent des bandes de tissus que l’on retrouve sur nos chaussures et qui en font toute leur originalité et identité. Nous travaillons avec les artisanes de manière équitable, sans aucune négociation de prix, pour leur permettre de vivre de ce savoir-faire traditionnel et de le préserver.

N'go Shoes baskets solidaires

Modèle An Binh, disponible sur L’étiquette

Ronan : Les bandes de tissus sont ensuite assemblées aux autres composants de la chaussure dans un atelier situé à Hanoï.

En vivant à Hanoï je peux suivre l’avancement et les bonnes conditions de déroulement de la production, et m’assurer des bonnes conditions de travail.

Les chaussures sont ensuite importées en France en bateau, jusqu’à nos locaux situés à Nantes.

L’idée à terme serait de contribuer également à l’ouverture de nouvelles coopératives pour préserver cet artisanat traditionnel et permettre aux générations futures de vivre de ce magnifique savoir-faire.

#2 Ensuite, la solidarité :

Kévin : Nous sommes également en partenariat avec l’ONG Autrichienne Sao Bien à travers notre programme #NGOFOREDUCATION.

Sao Bien organise et coordonne la construction d’écoles dans les villages des régions les plus marginalisées du Vietnam, généralement caractérisées par un fort manque d’infrastructures et notamment dans le secteur scolaire.

N'go Shoes baskets solidaires

Ils font intervenir la population locale dans la construction de l’école, et par le biais d’un partenaire local, l’ONG s’assure de la conservation de la destination scolaire du bâtiment.

Ainsi nous les aidons à construire de nouvelles écoles en leur reversant une partie de chaque vente.

Ronan : Grâce à leur présence sur Hanoï, nous entretenons avec l’ONG des contacts réguliers par le biais de son coordinateur, nous permettant ainsi de suivre en temps réel l’avancée de la construction des écoles que nous finançons.

Aujourd’hui, nos recettes nous ont permis de financer la construction d’une première école dans la province de Cao Bang accueillant 60 élèves depuis décembre 2017 !

Justine : Bravo ! Pourquoi vous être concentrés sur ces engagements-là ?

Kévin : A travers nos nombreux voyages nous avons toujours été marqués par l’artisanat magnifique qu’on y retrouvait. Il existe un réel savoir-faire traditionnel au Vietnam, détenu par les nombreuses minorités ethniques.

Malheureusement le Vietnam est davantage connu pour son industrie que pour son artisanat.

De plus, l’artisanat au Vietnam est mal rémunéré. Les femmes préfèrent donc opter pour un travail en ville, plus rémunérateur mais moins passionnant. Ce savoir-faire est en train de se perdre, comme nous l’avons perdu en France il y a de nombreuses années.

Nous voulons donc travailler avec ces artisan.e.s de manière équitable afin de rémunérer leur savoir-faire à sa juste valeur, et ainsi le valoriser et le préserver de générations en générations.

Ronan : Par ailleurs, après quelques expériences de voyages humanitaires il nous paraissait indispensable de créer un partenariat avec une association œuvrant pour une cause sociale au Vietnam.

Justine : Comment vous assurez-vous que ces engagements sont respectés ?

Ronan : Je vis au Vietnam. Je peux ainsi m’assurer directement et en continu du respect de ces engagements éthiques.

Justine : Comment est-ce que vous avez sélectionné vos fournisseurs ?

Kévin : Nous sélectionnons nos fournisseurs en nous assurant par nous-même de leur démarche éthique, et en nous assurant de leurs compétence techniques par la fabrication d’échantillons.

Justine : Est-ce que depuis que vous vous êtes lancés vous voyez une évolution des consommateurs, des mentalités vis-à-vis de vos engagements ?

Kévin : La mode éthique est en pleine croissance. La demande de produits éthiques et responsables ne cesse de croître et cela se voit à travers les discours des gens et les initiatives de certain.e.s.

Ronan : La marque existe depuis peu donc c’est encore tôt pour voir l’évolution, mais nous observions cela avant même de nous lancer.

Justine : Vos plus belles réussites, vos plus beaux souvenirs ?

Kévin : Notre plus belle réussite :

Fin avril 2017, nous lançons une campagne de crowdfunding sur la plateforme dédiée Kisskissbanbank afin de financer notre première production : en seulement 10 jours, notre objectif de 200 pré-commandes a été atteint, et après 40 jours de campagne, nos 237 kissbankers nous ont permis de clôturer avec succès cette première étape en dépassant notre objectif initial à 171% !

Ronan : Et nos plus beaux souvenirs :

Les semaines passées dans les villages du Nord Vietnam, dans les coopératives d’artisan.e.s avec lesquelles nous travaillons, étaient magiques ! Logés chez les artisan.e.s, nous avons vécu au rythme du village et de ses habitants.

Lorsque nous allons dans les villages où sont construites les écoles, nous sommes reçus par les enfants avec un grand sourire, curieux et étonnés de nous voir dans leur village. Ces souvenirs sont inoubliables.

Justine : Qu’est-ce que vous conseilleriez à quelqu’un qui veut lancer sa marque dans la mode éthique ?

Kévin : Si quelqu’un veut se lancer dans la mode étique je lui conseillerais de ne pas perdre de vue ses valeurs, de se rapprocher de collectifs pour mutualiser et créer des effets de synergie. Et bien-sûr de communiquer sur toutes ces belles valeurs !

Justine : Merci infiniment pour ce partage !

N'go Shoes baskets solidaires

J’ai personnellement acheté cette paire et je la trouve fantastique : super confortable et très jolie, je n’ai que des compliments dessus !

 

Kévin et Ronan sont actuellement en campagne sur Ulule pour lancer une nouvelle collection qu’on A-DORE :

N'go Shoes baskets solidaires

N’hésitez pas à aller y faire un tour, de belles surprises pour les participant.e.s ! Notamment un aller-retour Paris – Hanoï à gagner (voir les conditions directement sur la page Ulule)…!

2 commentaires

Laissez un commentaire