Je choisis d'en rire !

Top 10 des clichés sur la mode éthique

Ecrit par 27 mars 2018 octobre 4th, 2018 Aucun commentaire

La mode éthique, ça déchaîne les passions. Enfin, peut-être pas à ce point-là, mais en tout cas, ça fait parler… Et pas qu’en bien ! Petit top 10 des clichés associés à la mode éthique.

Cliché n° 1 – La mode éthique c’est pour les hippies

C’est certainement le cliché le plus répandu : la mode éthique serait réservée à une catégorie de la population à qui l’on colle également plein de préjugés – s’habille uniquement en taille XXXXL, ne se lave pas, fume des … jonquilles toute la journée, est utopiste idéaliste communiste anarchiste antilepéniste…

J’ai plusieurs scoops (attention, ça risque de faire un choc à certains, soyez bien sûr d’être assis quand vous lirez ça) :

  • On peut porter un sarouel et ne pas être hippie
  • Un sarouel peut être éthique… ou pas, ça dépend de comment il est fait
  • On peut être hippie et ne pas porter de sarouels
  • Un sarouel peut être très joli, ça dépend du style de chacun, on ne juge pas
  • Pas besoin d’être hippie pour être antilepéniste
  • La mode éthique… ce sont des vêtements comme les autres, en fait, qui sont juste un peu plus respectueux : attention portée aux matières utilisées, aux modes de production, aux personnes qui travaillent tout au long de la chaîne de production, ou encore à l’environnement. Vous voyez une référence hippique là-dedans, vous ?

Cliché n° 2 – La mode éthique c’est pas à la mode

Ça aussi on l’entend beaucoup ! « Non mais j’aimerai bien m’habiller éthique mais j’ai envie de continuer à pécho en soirée… Tu comprends, j’ai pas envie de ressembler à une mamie ou à un papi des années 30, j’ai un look et une réputation à tenir moi, je suis COOL, je suis à la mode, et je veux le rester… »

Là aussi, j’ai un scoop (décidément, cet article est plein de rebondissements !)… La mode éthique peut aussi être à la mode !

Eh oui, les créateurs suivent les mêmes tendances et ont accès aux mêmes informations concernant les couleurs et les formes de la saison.

La mode éthique, c’est même encore plus cool que la mode traditionnelle : quoi de plus swag, en effet, à l’heure où un t-shirt est produit en des millions d’exemplaires et vendu partout dans le monde, que d’ avoir des pièces qui racontent une histoire ?

« Ces chaussures ? J’ai financé des jours d’école à des enfants péruviens avec ! » « Oh, mon sac à main ? Il est fait à partir de pièces de voiture recyclées ! » La classe ou bien ?

Relire notre article : C’est quoi la mode ?

Relire notre article : Le recyclage ou l’upcycling dans la mode

Cliché n° 3 – La mode éthique c’est de la mode ethnique

Là encore… Tout faux !! La mode éthique prend des engagements vis-à-vis de la planète, des hommes, des animaux

La mode ethnique… Comment dire…

Ben ça dépend de quelle ethnie on parle, en fait. Parce que je ne sais pas vous, mais perso si on me dit au téléphone « j’ai acheté un t-shirt ethnique », ça ne m’évoque pas grand-chose.

Tout dépend de quelle partie du monde on parle, de quelle communauté on parle, de quel genre de vêtements, accessoires ou chaussures on parle.

Cliché n° 4 – La mode éthique c’est cher

Ça aussi c’est célèbre parmi les détracteurs de la mode éthique : « non mais je vais pas acheter un pull basique à 70€ quand je sais que je peux l’avoir à 20€ ailleurs ! Je ne peux pas jeter l’argent par les fenêtres. »

Certes, je comprends. Mais le pull qui a coûté 20€, au final, il tiendra quoi ? 4, 5 machines ? Au bout de trois mois, il sera (rayez la mention inutile) décoloré, déformé, troué, déchiré…

La mode éthique, c’est aussi la recherche de la qualité : en refusant la fast fashion ou la mode jetable, en faisant attention à la qualité des pièces, en tentant de réduire les déchets liés à l’industrie de la mode. Et donc mon pull éthique que j’ai payé un peu plus cher… tiendra plus longtemps !

Relire notre article : Comment lutter contre la fast fashion ou la mode jetable ?

Cliché n° 5 – Si c’est pas un t-shirt Made in France c’est pas un t-shirt éthique

Sans surprise… faux, faux et archi faux !

Premièrement, il y a 1000 façons d’être éthique : certaines marques vont faire attention à la façon dont sont traités les travailleurs, d’autres vont faire attention aux matières qu’elles utilisent (coton bio, upcycling…), d’autres mettent en place des projets sociaux et solidaires… chacune peut être éthique à sa manière.

Deuxièmement, le made in France n’est pas toujours synonyme d’éthique. Ça dépend pourquoi c’est fait en France et ce qui se cache réellement derrière le tag « fabrication française ».

En effet, si les composants viennent des 4 coins de la planète et sont travaillés dans des ateliers à l’étranger avant d’arriver en France pour y être assemblés en 3 secondes, on peut supposer que le but premier de la marque n’est pas de réduire son empreinte carbone en réduisant les transports, ni de favoriser l’emploi local, mais plutôt de surfer sur une tendance qui fait joli.

Le made in France peut être éthique, mais il faut faire attention à ce qui se cache derrière… et ne pas oublier qu’il y a plein d’autres façons d’être éthique ! Très bientôt un article sur notre blog de mode éthique L’étiquette pour y voir plus clair.

Relire notre article : C’est quoi la mode éthique ?

Cliché n° 6 – Une culotte en coton bio ça gratte !

Celui-là je l’ai trouvé très improbable : « non mais du coton bio ça doit gratter de ouuuuf sans tous les adoucissants et tout ce qu’il y a dedans, j’ai la peau sensible et délicate moi ! J’ai besoin de douceur, d’amour et de chocolat ! » (pardon, je projette mes petits bonheurs sur tout le monde).

Justement, en fait, le coton bio ne contient pas de pesticides (ou alors très, très peu), ce qui le rend beauuuuucoup moins agressif pour la peau que le coton non bio. Il y a plus de risques de développer des réactions cutanées avec du coton non bio qu’avec du coton bio.

Relire notre article : La mode éthique et les vêtements en coton bio

Cliché n° 7 – La mode éthique c’est bien mais il n’y a pas beaucoup de choix

Celui-là n’est pas si cliché que ça. C’est vrai que quand on compare avec de grandes marques qui peuvent produire 10 000 exemplaires du même t-shirt… ça fait pâlir.

Mais il y a une raison à cela : les marques de mode éthique sont plus jeunes que les marques de mode classiques, aussi les productions sont, pour l’instant, plus limitées en quantité.

Mais bonne nouvelle : de plus en plus de marques de mode transparentes et responsables se lancent ! Cela fait mécaniquement augmenter le choix disponible.

Le plus dur reste de dénicher ces marques… et c’est là que L’étiquette intervient, en regroupant sur une même plateforme une multitude de marques de mode engagées pour une mode plus responsable, plus transparente, plus éthique. Vous êtes méga enthousiaste d’un coup, n’est-ce pas ?!

Cliché n° 8 – La mode éthique ça veut tout et rien dire, de toute façon

Eh bien… non. La mode éthique, ça regroupe beaucoup de choses, nous l’avons vu. C’est beaucoup détourné, c’est cuisiné à toutes les sauces, on entend tout et son contraire dessus, peut-être.

Mais la mode éthique, au fond c’est simple : c’est une mode dont le but n’est plus « produire vendre produire vendre produire vendre », mais plutôt une mode dont le but est d’essayer de réduire ses mauvais impacts tout en multipliant les bons.

C’est une mode plus transparente : pas question de tromper le consommateur sur la marchandise, on l’informe, et c’est ça la clé.

Aujourd’hui il est très compliqué d’être parfait partout, sur tous les plans, tout en proposant des prix abordables. Mais c’est aussi ça qui fait la différence des marques éthiques : elles n’ont pas peur de dire la vérité, sur ce qu’elles font de bien, tout comme sur ce qu’elles font de moins bien et qu’elles espèrent pouvoir améliorer.

Cliché n° 9 – Il y a trop de labels de la mode éthique, on est perdus

Il y a beaucoup de labels, c’est vrai. Tous ont leurs spécificités. Et entre les labels pour la nourriture, les labels pour le commerce équitable (en supposant qu’on sache vraiment ce que ça veut dire, « commerce équitable »), les labels pour le bio, les labels pour le made in France, les labels pour les allergènes, les labels jolis qui en fait sont des labels de greenwashing… C’est vrai qu’on s’y perd un peu.

Mais nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair ! Bientôt un article sur les labels dans le monde de la mode sur notre blog de mode éthique L’étiquette.

Cliché n° 10 – Ah t’es écolo donc t’as pas d’humour

Hmmm… Comment dire…

C’est un mec qui entre dans un café. Et PLOUF !

Pas sûre que ça contredise ce cliché n°10, mais un peu de mignonnerie dans ce monde de brutes ne fait pas de mal…!

Et vous, vous en connaissez d’autres, des clichés sur la mode éthique ? Venez nous en parler en commentaire !

 

Laissez un commentaire